Home

Home
Cititi-ne pe FacebookUrmati-ne pe TwitterFeed RSS gratuit

Spacer

Zona Membri

A treia cale in jurnalism. Avem New Media, ce facem cu ele?


Bogdan Ghiu

Vineri, 04/05/2007 - 21:57
TextText mai micText mai mare
Adauga cu AddThis

Des anciens de "Libération" créent un nouveau site d'information
LE MONDE 4 avril 2007

Un nouveau site d'information va être lancé dimanche 6 mai, à 18 heures. Son nom : rue89.com. Le lancement est prévu juste avant les résultats du second tour de l'élection présidentielle - mais "sans les résultats", précise Pierre Haski, ancien directeur adjoint de la rédaction de Libération et cofondateur du site.

Les quatre autres membres fondateurs sont Pascal Riché, Laurent Mauriac, Arnaud Aubron, tous anciens de Libération partis en début d'année dans le cadre du plan de départs du quotidien, et Michel Lévy-Provençal, ingénieur multimédia. Rue89.com fonctionnera avec des journalistes professionnels, des experts, au sens le plus large possible, et la "communauté des internautes". Faute de moyens, le site est entièrement bénévole, et la rédaction a été installée dans l'appartement de Pierre Haski en attendant un vrai local.
Rue89.com souhaite "marier le journalisme professionnel et la culture participative de l'Internet" et se situe entre les sites d'information traditionnels et la blogosphère. "Notre site répond à la réflexion actuelle autour du mariage entre les journalistes et les amateurs et se veut le laboratoire d'un nouveau langage journalistique multimédia", explique Pierre Haski.
Rue89 ne se pose pas en concurrent des autres sites d'information comme ceux de Yahoo !, Le Monde, Libération... mais "nous allons repérer ce que l'on juge signifiant dans l'actualité en faisant intervenir les trois cercles, les journalistes, les experts et les témoins, avec une signalétique précise de qui est qui", souligne Pierre Haski.
Ce site gratuit, en phase de test jusqu'en septembre, sera financé par la publicité. Il fonctionne pour l'instant avec des apports personnels. Une levée de fonds auprès des amis et de la famille des fondateurs est prévue dans un deuxième temps. A l'automne, un appel aux investisseurs extérieurs devrait être lancé. "Des contacts ont déjà été pris", souligne un des fondateurs.
Avec rue89 - nom choisi "en référence aux valeurs universelles de la Révolution française", selon Pierre Haski -, les fondateurs ont voulu se démarquer des sites d'information classiques en restant "totalement indépendants". Dans une deuxième phase, le site entend créer un "social networking" (réseau social), qui mettra en relation des communautés d'internautes ayant les mêmes centres d'intérêt... Rue89 ambitionne aussi d'être "un site positif", pour aller à l'encontre des reproches adressés aux médias, jugés souvent trop négatifs. Une rubrique "passage à l'acte" proposera ainsi la mise en oeuvre de solutions à des problèmes concrets.
Aujourd'hui, face à la crise des médias traditionnels, Internet séduit de plus en plus de journalistes. Aux Etats-Unis, le site thepolitico.com a été lancé fin janvier par deux plumes du Washington Post et le journaliste de Time rattaché à la Maison Blanche.

Pascale Santi


Spacer Spacer